THIERRY THÉRON

thierry theron

Je suis exubérant, prolixe, émotif, souvent « rentre-dedans », parfois même brusque et corrosif dans la relation… curieux pour un coach !
Alors pourquoi, comment ?
Parce que je possède en moi la condition indispensable à cette pratique : l’envie indéfectible de m’y consacrer.

Le commencement mérite une petite anecdote :
Créateur en 1998 du cabinet N&T Entreprises, j’ai pleinement vécu la période au cours de laquelle l’approche directe, naguère réservée à la recherche des dirigeants, est devenue le mode principal de recherche de professionnels, cadres ou non. Ce changement profond a rendu plus indispensable et aussi plus délicat le suivi d’intégration des candidats.
Pour être à coup sur légitime et efficace dans cet exercice, la position du coach m’a semblé la plus adéquate. J’ai donc décidé en 2009 de devenir coach. Une fois instruit, je mis en pratique notre méthode dans le suivi d’intégration, et je proposai le développement d’un pôle coaching associé à notre cabinet.

Notre savoir faire repose sur le concept de « médiation singulière », fruit de l’enseignement et les recherche universitaires de Dominique Lecoq. Cette méthode est une source inépuisable de co-création.

Chaque séance est une chance de développement personnel. Au cours de ces face à face d’une heure trente environ, le sujet se donne une base nouvelle pour sa réflexion, son action et ses interactions futures. Il déconstruit de fausses certitudes, de fausses vérités, détruit des peurs inutiles, et des fantasmes qui retardent sa marche en avant. Ces phases de prise de conscience et d’appropriation peuvent être spectaculaires ou au contraire à peine perceptibles, le travail utile s’effectue chaque fois et les effets se constatent.

Autrefois, le coach s’appelait conseiller, confesseur, éminence grise, il était un attribut des puissants.
Aujourd’hui chacun(e) peut y avoir recours, pour son développement personnel, pour aborder une transition importante, pour sécuriser son parcours professionnel. Salarié ou non, en poste ou en mobilité, il doit pouvoir lorsqu’il aborde une phase sensible de son évolution, bénéficier de l’accompagnement d’un coach et elle aussi bien sur !

J’exerce dans le cadre de N&T Coaching à Paris et à Toulouse, avec cette conviction.